info@leslettresduchrist.com

Christ marche sur l’eau

La Voie du Christ

Christ marche sur l’eau

Christ :

Est-il vraiment vrai que j’ai « marché sur les eaux » quand mes disciples sont montés à bord d’un bateau pour traverser le lac ?

Si vous avez lu l’histoire biblique de cet incident, vous vous rendrez compte que les disciples m’avaient laissé derrière eux. Je cherchais une occasion de me retirer de tout contact humain, de faire une retraite dans les collines et d’entrer encore une fois en méditation profonde pour permettre à ma conscience de s’unir à la dimension universelle de la « Conscience de Dieu ».

Pendant que j’étais dans cet état spirituel transcendant la conscience humaine, toute ma conscience physique disparut, je fus soulevé en extase dans le Courant Universel de Vie et je sus que la VIE UNIVERSELLE était tout, que la VIE était la réalité de mon état d’être et que tout le reste n’était qu’apparence changeante et provisoire de la VIE UNIVERSELLE rendue visible. Je SUS, sentis, que j’étais la VIE ELLE-MÊME et lorsque je glissai au-delà de la conscience terrestre, dans la CONSCIENCE DE VIE universelle, les lois gouvernant mon être physique furent transcendées et ne s’appliquèrent plus à la chair et au sang de mon corps humain.

J’eus envie de me déplacer dans ce nouvel état transcendant et me trouvai en train de flotter hors de ma caverne. Je pouvais voir mes disciples sur le lac et sus qu’ils étaient dans la détresse. Sans effort, je descendis en flottant au bas sur la colline, en direction du rivage et quand je repris contact avec mes soucis humains habituels – en l’occurrence, mes disciples -, je me retrouvai flottant au-dessus de l’eau. Cependant, j’étais toujours dans cet état où je réalisais entièrement que j’étais, moi-même, la VIE individualisée et donc, que mon corps était infusé de la PUISSANCE DE VIE qui continuait à alléger et à transformer la structure atomique de mon état physique.

Il faut que vous compreniez que le fait d’entendre et de penser dans l’état de conscience humain, et l’ascension dans la RÉALISATION TRANSCENDANTE DE LA VIE UNIVERSELLE (quand la conscience personnelle est retirée du corps et fusionne complètement dans la « Conscience Universelle Père »), appartiennent à deux dimensions complètement différentes.

La conscience humaine peut recevoir l’inspiration de la « Conscience Universelle Père » mais l’inspiration reçue se mélange avec la condition humaine et est fréquemment mal interprétée selon le fonds de connaissance contrôlant déjà le cerveau et donc les processus mentaux eux-mêmes. Malheureusement, l’inspiration que vous recevez est contaminée et déformée par vos croyances présentes que vous entretenez vigoureusement.

Au lieu de quoi, l’ETAT DE REALISATION TRANSCENDANTE ET PERCEPTRICE sort, émerge de la condition physique. Le cerveau n’est plus dans le contrôle. Il n’a plus aucune influence sur l’état de Perception Supérieure qui est la Vérité elle-même.

Cet état n’est plus contrôlé ou affecté par les croyances humaines.

C’est un état de « Ce qui est réellement », en dehors de toute manifestation visible et de l’existence, au lieu d’être dans la dimension humaine de « ce que l’on croit être l’existence ».

C’est dans l’Etat Transcendant de la Conscience que les « miracles » ne sont que le travail normal de la Loi Universelle.

Avant que je ne continue avec cette relation de ma vie sur Terre, j’aimerais à nouveau souligner que tout, dans l’univers, est un ETAT DE CONSCIENCE particulier et individualisé, rendu visible. J’ai dû descendre de mon ETAT DE CONSCIENCE D’AMOUR UNIVERSEL actuel pour revivre ma vie sur Terre, laquelle reste imprimée de manière indélébile dans l’énergie de conscience du monde lui-même, datant du moment de sa création.

Les Lettres du Christ, Lettre 7, trad. Ursule Mayor
Source : www.christsway.co.za/accueil

christ-marche-sur-l’eau