info@leslettresduchrist.com

La Peur ou La Foi ? (2)

La Voie du Christ

La Peur ou La Foi ? (2)

« Du fait que je cédais maintenant au doute et à la peur, le niveau normal des fréquences de ma conscience baissait rapidement. Cela me faisait redescendre dans les fréquences de conscience du plan terrestre. Je redevins la proie de mon agressivité d’autrefois, qui m’incitait à commettre des actions déraisonnables que je n’aurais jamais pu envisager plus tôt, quand j’étais dans mon état d’harmonie totale avec la « Conscience d’Amour Père ». » (Lettre 3)

« Ils (les prophètes) ont utilisé un langage imaginatif pour décrire ce DIEU. Ils ont créé des images mentales de grandeur et de splendeur. Ils ont aussi produit l’effet désiré de contrôler les gens par la crainte de représailles du Ciel sous la forme de pertes personnelles, de maladies, de privations, de fléaux et de désastres climatiques. » (Article 7, « Ma VÉRITABLE Mission »)

« En cédant à des pensées effrayantes, à l’anxiété et à des sentiments de désespoir, vous créez les conditions mêmes que vous désirez changer. » (Lettre 2)

« Mais comme vous vivez quotidiennement dans la crainte du « bien et du mal » et que vous croyez et escomptez que cela va vous arriver – plus que vous ne croyez que le « Père »est VIE et AMOUR en abondance en vous, vous accordant tout ce dont vous avez besoin pour votre santé et votre bien-être -,ce sont les expériences « du bien et du mal » que vous craignez le plus que vous attirez dans votre vie et votre corps. Vos croyances en « le bien et le mal » obscurcissent – RECOUVRENT – tout ce que le « Père »vous réserve si seulement vous pouvez croire en « l’AMOUR du Père »! » (Lettre 2)

« Quand vous SUIVEZ LA VOIE CHRISTIQUE, examinez toujours quel est votre état d’esprit avant d’aller vous coucher, pour découvrir quelles sont les craintes que vous hébergez. Une fois que vous avez découvert quelles sont ces craintes, si vous en avez, il faut vous rappeler que, de même que votre imagination d’enfant vous faisait imaginer des fantômes sous votre lit, de même, en tant qu’adulte, vous imaginez des catastrophes qui ne DOIVENT pas nécessairement se produire.

Notez s’il vous plaît que je dis : « ne doivent pas nécessairement se produire » – et non « ne peuvent jamais se produire ».

Je le dis parce que, quels que puissent être vos problèmes, vous ne les gardez à l’esprit que comme « des problèmes » tant que vous ne leur avez pas donné assez de pouvoir mental pour se manifester comme « des réalités apparentes » dans votre vie.

Les problèmes peuvent être des POSSIBILITÉS sérieuses selon la voie que prennent vos affaires à ce moment. Par exemple, vous pouvez aller en direction d’un renvoi de votre travail, vous pouvez être si à court d’argent que vous ne savez pas comment vous allez vous débrouiller la semaine qui vient, votre enfant peut rester en arrière à l’école ou faire face à l’expulsion – quel que soit le problème, il ne devient un vrai problème que lorsqu’il se manifeste comme une réalité dans votre vie. En attendant, il reste un « PEUT-ÊTRE » pour l’avenir, mais déjà il vous fait vous recroqueviller et avoir le cœur lourd.

Mais même si les craintes devaient se manifester comme des faits apparents dans le futur – même lorsque vous frôlez le désastre, les choses peuvent CHANGER ! » (Article 4)

« Ce que l’homme CROIT profondément être, bon ou mauvais, il le deviendra.

Ce que l’homme CRAINT que d’autres ne lui fassent, ainsi lui feront-ils. (…)

Quelque maladie que l’homme APPRÉHENDE, il en sera la victime car il aura créé un « modèle de conscience » de la dernière chose qu’il souhaite vivre. (…)

Des pensées fortement empreintes d’émotion chez un homme sont des « semences de conscience » plantées dans son champ de conscience. Elles croîtront, produisant une moisson identique à ce qu’il aura semé.

Ce sont les fruits du libre arbitre.

Il n’y a aucune manière pour l’homme d’échapper à ce qu’il pense, dit ou fait – car il est né de la Puissance de la Conscience Créatrice Divine et est pareillement créatif par son imagination. » (Lettre 1)

«  La conscience collective émanant du monde est faite de miasmes de crainte, de ressentiment, de colère, de turbulences émotionnelles provenant de désirs passionnés, de vengeance et d’épuisement, mélangés à de la compassion, à la détermination à élever la conscience mondiale, à la consécration à la recherche de l’amour inconditionnel de la part de ceux qui ont reçu l’inspiration et un certain degré d’illumination. »

« Il est grand temps que vous, le plus possible d’entre vous qui êtes capables d’entreprendre l’action nécessaire, puissiez-vous lancer dans une restructuration complète de votre programmation mentale.

Arrachez-vous vos mythes, arrachez vos spectres, vos craintes, votre désespoir, vos frustrations, votre angoisse et réveillez-vous – LEVEZ-VOUS et RENDEZ-VOUS COMPTE qu’ils sont tous dans votre esprit, nés de votre conditionnement mental personnel – ET DÉBARRASSEZ-VOUS EN. » (Article 12, « Une vie plus abondante »)

« Abandonnez vos peurs, elles ne vous servent à rien. Tournez-vous dès maintenant vers le « Père » Créateur universel, qui est la SOURCE DE VOTRE ÊTRE –de votre conception, votre croissance, votre développement, votre nutrition, votre régénération, votre guérison, la réponse à tous vos besoins et votre PROTECTION, dans un système de LOI & D’ORDRE SPIRITUELS.

Prenez conscience que tout ce travail merveilleux est constructif, ordonné et qu’il a sa raison d’être. Vous avez vraiment un ESPRIT MAITRE qui vous soutient, vous, votre famille et vos conditions de vie. FAITES-LUI CONFIANCE.

Ne laissez pas vos pensées gâcher l’Œuvre Créatrice Divine ! » (Lettre 1)

« C’est pourquoi, si vous pouvez simplement saisir que vous êtes soutenu et maintenu en vie
par cette Conscience Divine que j’appelle aussi la VIE et si vous pouvez réaliser qu’elle CONNAît vos besoins et qu’elle est conçue pour répondre et subvenir à vos besoins de la meilleure manière possible afin de vous permettre d’accéder à un état de relaxation physique, émotionnelle, mentale et spirituelle – alors vous pourrez abandonner vos peurs, vos angoisses et vous pourrez lui faire confiance sans réserve. » (Message de 2007)

« Comment se comporte la personne qui a réussi à se libérer de l’ego ?

Finalement, une telle personne sera totalement libérée de la peur. Elle aura l’absolue conviction que partout où elle se rend, elle est protégée. Bien qu’elle puisse traverser des expériences potentiellement dangereuses, elle en sortira indemne. Elle saura qu’elle n’a nul besoin d’épée ou d’arme à feu pour se protéger. Elle est protégée contre toute éventualité négative, où qu’elle se trouve.

Elle ne craindra nulle maladie, puisqu’elle saura que chaque dispositif de son corps censé le garder en bonne santé est totalement opérationnel et fonctionne efficacement. » (Lettre 8)

La Peur ou La Foi