info@leslettresduchrist.com

Le « Grand Appel »

La Voie du Christ

Les Lettres du Christ et le « Grand Appel »

Chers amis, nous revenons sur le thème de « l’adaptation » à la Voie du Christ de la prière centrale du mouvement New Age, « donnée à l’humanité par les chefs spirituels, chefs de l’armée de la Lumière, à la veille d’Armageddon. [i] » Par hasard ou non, c’est une prière assez couramment publiée et utilisée par des amis des Lettres du Christ.

On dit que cette prière est répandue dans le monde entier et qu’elle devient fondamentale pour la « Nouvelle Religion Mondiale » (Nouvel Âge), tout comme « Notre Père » pour le Christianisme. On dit aussi qu’elle a été utilisée pour la première fois pendant la pleine lune de juin en 1945 par le « Christ, l’Enseignant du monde » et a été appelé le « Grand Appel ». Auparavant, elle n’était prononcée que par les Êtres les plus exaltés et les plus spirituels (cela exclut apparemment le Christ), car les phrases étaient « si anciennes qu’aucune date ou aucune trace de l’époque où elles ont été écrites n’ont été conservées ».

Il existe diverses traductions de ces phrases, dont la plus célèbre est peut-être celle d’Alice Bailey.

Aujourd’hui, le « Grand Appel » est en effet utilisé par des millions de personnes à travers le monde, profondément convaincues que chaque prière a toujours reçu et recevra une réponse. Et il n’y a rien de mal à cela, bien sûr. La question naturelle est de savoir si le Christ donnerait à ses disciples non seulement une référence aussi importante, mais quelconque renvoi au Nouvel Âge, puisque dans l’Article 8, il déclare directement et sans équivoque que son Enseignement « n’est pas un enseignement New Age ». Et si cette adaptation vient de la Porte-parole du Christ, comme on le prétend parfois, il serait logique qu’elle ait été inspirée par le Christ. Mais, comme nous l’avons appris de la Porte-parole dans une correspondance du début de 2020, toutes les prières que nous considérons comme les siennes, en réalité ne viennent pas d’elle ou elles ne sont pas inspirées par le Christ. La raison en est son état de santé pendant les années où elle n’a pas pu maintenir un contact inspiré avec le Christ pendant certaines périodes. Il existe aussi d’autres raisons, y compris des faits écrits, qui nous amènent à conclure que la Porte-parole du Christ n’était pas personnellement impliquée dans la création et la publication de cette adaptation. Mais tournons-nous vers le contenu du « Grand Appel » avec une brève analyse en termes des enseignements des Lettres du Christ.

Ceux qui connaissent « Les Lettres » savent que le Christ ne nous a jamais demandé à prier au nom de tous (à la 1ère personne du pluriel), ainsi qu’à prier POUR tous et pour toute la conscience collective. Au contraire, il nous dit que

NOUS NE SAVONS PAS ce qui est bon pour les autres et nous ne devons pas interférer dans leur développement spirituel personnel. Et nous ne pouvons pas.

Même s’il y a des améliorations temporaires dans un environnement où des prières communes organisées sont organisées, « Mais à plus long terme, l’état de conscience de la personne ou du pays reviendra en force, recréant dans la vie des gens les mêmes effets négatifs sur leur santé ou les événements. On ne peut effectuer de changements durables dans sa vie qu’en changeant son état de conscience. » (Lettre 1)

« La loi de causalité est insurmontable et est une caractéristique naturelle inhérente – immuable – de l’existence », à laquelle personne – homme ou société – ne peut échapper. (Lettre 3)

Et Christ consacre ses 9 (neuf) Lettres et deux fois plus d’Articles et Messages à la purification personnelle de la conscience – le développement individuel est le seul moyen qui pourrait conduire à l’élévation de la conscience collective. Alors que la prière du Nouvel Âge est dirigée dans une direction complètement différente :

« Laissez la Lumière entrer dans l’esprit des gens. »

« Que l’Amour envahisse et inonde le cœur des gens. »

« Puisse le Plan Divin vaincre la volonté égoïste des hommes. »

« Que la Lumière descende et illumine toute vie terrestre. »

Tout cet appel est en fait dédié à NOTRE volonté et à notre intervention dans la vie et le développement des personnes à travers le monde. Ainsi exprimée, notre volonté est au-delà de l’harmonie de la Vie Divine et n’obéit à aucune loi universelle d’existence.

Et même si nous laissons de côté la question de savoir si le contenu de la prière du Nouvel Âge correspond aux principes de base des enseignements du Christ dans Les Lettres, si nous acceptons et utilisons le « Grand Appel », avons-nous le droit de refuser aux autres parmi nous qui aimeraient et voudraient ajouter « Notre Père » ? Qu’en est-il d’Amida, la principale prière du judaïsme ? La liste peut s’avérer interminable…

Il nous semble qu’un avis ce dégage tout naturellement que « prier pour les autres » quand on est sur la Voie du Christ ce n’est pas pour influencer volontairement ni la Conscience Divine, ni les autres, mais entretenir des bons souhaits pour les autres d’une façon générale, sans intention d’intervention, c’est plus pour se sentir soi-même en bonne disposition envers les autres.

********

[i] Armageddon ou Armaguédon (Ἁρμαγεδών / Harmagedốn en grec). Ce nom désigne le lieu du combat final entre le Bien et le Mal à la fin du monde (Wikipédia)

Grand Appel