info@leslettresduchrist.com

L’image de Marie

La Voie du Christ

Question à la Porte-parole :

Bien que je sois loin d’avoir tout lu des Lettres du Christ et que je sois de plus en plus convaincue d’avoir enfin trouvé un sens à ma vie ou plutôt toute ma vie prenant enfin tout son sens…

Je suis interpellée par l’image de Marie, pas le fait qu’elle ait eu des enfants, de ça j’en étais convaincue, mais il n’est pas fait mention de cette dimension que je lui ai toujours donnée de Mère Universelle ? Et non pas comme celle d’une mère pleine d’amour certes mais bien « ordinaire » ? Marie est un état de conscience omniprésent dans ma vie. On retrouve son image dans tous les coins du globe, comme pour Jésus, les évangiles restant pour moi les plus beaux écrits de Tolérance et d’Amour qui soient.

Réponse :

Votre question me brise le cœur parce que je me rends compte que vous ressentez un puissant amour pour la mère de Jésus. Je ne sais pas ce que ces siècles d’adoration de Marie ont produit dans le sens d’une réponse spirituelle. Tout est conscience, si vous  pouvez comprendre cela. Les épanchements de conscience positive de millions de gens doivent produire une réponse, mais quelle forme elle prendra, je ne le sais pas. Je ne peux pas non plus expliquer les apparitions de la « Vierge ». Il n’y a qu’une chose dont je suis certaine :

Je sais que le Christ est revenu pour nous parler de la manière dont le monde est constitué, du rôle que nous jouons dans la création de notre vie, de notre santé, de nos problèmes et de nos succès, et de la manière d’évoluer spirituellement afin que nous puissions finalement devenir des Maîtres. Toute référence à une Mère Divine serait tout à fait déplacée – hors de propos. L’important est de comprendre la vraie nature de notre Source d’Etre et la manière dont nous fonctionnons dans le monde. En lisant les Lettres, il faut que nous définissions clairement nos priorités – cherchez-vous quelqu’un à adorer – quelqu’un sur qui vous puissiez vous appuyer et que vous puissiez aimer – ou cherchez-vous la réelle illumination ? – que désirez-vous au juste ?
La mère de Jésus n’était pas une personne ‘ordinaire’. C’était une Juive en l’an 30, une très  bonne personne, pieuse, de ce temps-là. Jésus était, lui, un homme normal doué d’une sensibilité et d’une compassion immenses.

Avec Amour et Joie dans le Christ

La porte-parole

Source : Vos questions à la porte-parole

Marie