info@leslettresduchrist.com

Progression Individuelle

La Voie du Christ

Christ :

« Dès qu’une personne réalise que la Force de Volonté est puisée toute entière dans la Conscience Universelle, qu’elle peut augmenter la Force de sa Volonté en demandant à sa Source de l’Être de l’accroître, elle prend conscience que la force de volonté, tout compte fait, est illimitée. Elle peut la tirer, selon l’ampleur et la force de sa foi, de la Conscience Universelle Elle-même. »
Les Lettres du Christ, Lettre 4

« Toute personne qui a conscience que ses yeux rayonnent une force de vie puissante vers ceux qu’elle regarde sait que son regard, ce regard pénétrant, ce regard appuyé et souriant est bénéfique pour celui qui le reçoit.

Car tout ce que nous – oui, vous et moi, le Christ – pensons et faisons est un acte de conscience et la conscience est force de vie. Grâce à l’activité de notre esprit, la vôtre et la mienne, nous donnons à notre conscience, à notre force de vie, des formes différentes qui béniront ou maudiront l’environnement.

L’unique différence entre vous, Mahomet et moi-même, qui suis connu sur Terre sous le nom de Jésus, c’est le type de pensées et de sentiments que Mahomet et moi rayonnons vers les autres. Tous deux, NOUS rayonnons l’énergie de conscience qui donne vie au monde.

Que rayonnez-vous dans votre monde ? » (Lettre 4)

« Vos seules limites sont vos attitudes et les pensées résultant de vos attitudes. » (Lettre 4)

« VOUS NE POUVEZ AVOIR D’ASPIRATION PLUS HAUTE QUE CECI : comprendre et vivre la Réalité derrière et en toutes choses, qui donne, maintient, soutient toute existence individuelle.

Voilà le but que tout Maître illuminé venu sur Terre vous a présenté. » (Lettre 4)

« Beaucoup de gens croient pouvoir réussir leur vie et se réaliser en suivant les directives des innombrables enseignants de la « pensée positive ». En changeant votre conscience, disent-ils, vous changerez votre vie. C’est vrai, mais jusqu’à un certain point seulement. Ce changement de conscience laisse l’âme des gens désireux de spiritualité en partie assoiffée ; elle aspire à quelque chose de plus. Ce « quelque chose de plus » auquel l’âme aspire, c’est un véritable contact et sa réunion avec sa Source de l’Être. Vous pouvez en effet avoir acquis une certaine croissance spirituelle en suivant la voie qui consiste à percevoir uniquement le bien, le vrai, et l’amour. Mais vous restez une entité fonctionnant seule sur terre, sans l’assistance de l’Universel, éternel et infini. Quand vous avez enfin pris conscience de la nature de l’Universel, que vous tournez vos pensées vers Lui pour établir un vrai contact, vous réalisez peu à peu que vous n’êtes plus seul. Vous êtes soutenu par la Réalité qui soutient tout l’univers. »
Les Lettres du Christ, Lettre 5

« Un enfant spirituellement réceptif qu’on habitue à reconnaître sa parenté spirituelle avec les autres enfants et toutes formes de vie, à reconnaître les droits des autres comme égaux aux siens, reçoit le plus beau cadeau spirituel. De cette façon, la pratique quotidienne d’amour inspiré affaiblit les pulsions de son ego, pendant que le MOI central de l’enfant reste fort et confiant en lui-même. » (Lettre 6)

« La Conscience est l’argile : c’est la matière avec laquelle vous créez votre vie et tout ce qui vous advient. Vous seul façonnez votre vie sous la forme que vous expérimentez. » (Lettre 6)

« Il devrait donc vous être clair qu’en libérant votre conscience terrestre de son esclavage émotionnel – en rejetant mentalement et émotionnellement les schémas de pensées que vous sentez ne pas être en harmonie avec l’Amour Divin, vous deviendrez de plus en plus conscient qu’une inspiration supérieure envahit votre esprit et votre plexus solaire, vous guidant lorsque vous en avez besoin, hésitez dans vos choix ou êtes incapable de vous libérer des pensées émotionnelles de l’ego en situation problématique. » (Lettre 6)

« D’innombrables « vielles âmes » agissent avec altruisme de multiples manières pour soulager la souffrance des nécessiteux, vouant toutes leurs énergies, leur temps, leur statut social à promouvoir l’amour de la nature, des animaux, celui de leur bien-être et protection, celui encore de la santé future de la planète elle-même. Bien que ces belles âmes n’en soient peut-être pas consciences, aucune de ces sollicitudes n’est issue de la pensée humaine terrestre, exclusivement dirigée vers les besoins égoïstes, mais provient de la conscience christique où toutes choses vivantes sont vues comme l’expression de l’Amour et Intelligence de la Source de Tout Être. » (Lettre 7)

« La méditation et la prière constantes, l’appel à l’aide pour être fortifié et guidé afin d’arriver à l’ « attitude émotionnelle juste » sont les uniques moyens, pour le voyageur spirituel, de retrouver le chemin, sortir du piège des champs énergétiques inférieurs et retrouver l’harmonie avec les fréquences vibratoires de la Conscience Divine. » (Lettre 7)

« Observez la faiblesse, pardonnez à la méchanceté et renvoyez-les dans le néant d’où elles viennent. La seule VÉRITÉ et RÉALITÉ dans votre vie est l’Intelligence et l’Amour de la Conscience Divine. Tenez-vous en fermement à cette conscience, en toutes circonstances. » (Lettre 7)

« À chaque instant, votre but suprême sur Terre est de promouvoir le BIEN suprême, terrestre et spirituel, de toute autre créature vivante, humaine ou moins évoluée sur l’échelle de l’évolution. Il s’agit, non de descendre au niveau vibratoire des êtres en souffrance, mais de vous tourner vers eux en leur offrant la sagesse qui vous a permis d’accéder à votre sanctuaire – votre saint des saints en esprit, émotions et conditions de vie – pour autant qu’il y ait chez eux la volonté d’écouter et d’accepter. Sinon, inutile de dilapider votre énergie en vain. » (Lettre 7)

« L’Amour pur ne s’occupe que d’élévation et d’évolution spirituelle, de guérison et d’accession au Royaume des Cieux.

L’Amour divin est un sentiment de compassion chaleureuse, essentiellement rempli du désir ardent de permettre à l’être aimé de : croître, être nourri et nourrir les autres, être guéri et guérir les autres, s’éduquer et éduquer les autres, se protéger et protéger les autres, combler ses besoins et ceux des autres, le tout dans un système clair de loi et d’ordre.

Voilà ce que sont la Loi et l’Amour Divin en action. » (Lettre 7)

« Il n’y a aucun sentiment dans la Réalité Divine, aucune suppression des limites assurant la loi et l’ordre, afin de convenir aux exigences de l’égoïste, aucune faiblesse de capitulation et de concession face à l’obstination d’autrui.

A tout moment, souvenez-vous que TOUT LE MONDE doit respecter autrui. » (Lettre 7)

« Si les esprits sont si désorientés quand ce qu’ils demandent leur est en effet donné de manière inattendue, où se trouvent donc la vraie FOI et la vraie CROYANCE qu’ils étaient si certains de posséder pleinement ? » (Lettre 8)

« Votre seule Vérité est la Conscience Divine qui ne conduit qu’à la croissance et à la perfection – si vous avez pleinement confiance qu’elle le fera.

Percevez-vous, réalisez-vous, comprenez-vous vraiment que la Réalité est la source de toute connaissance et de toute créativité ? Vivez-vous complètement, pleinement, minute par minute, dans la conscience que la Conscience Universelle est la seule Réalité et l’Intelligence Suprême en œuvre dans la création ? » (Lettre 8)

« Quand vous abandonnez la logique et savez, avec certitude, que vous pouvez faire totalement confiance à votre intuition pour atteindre des buts inspirés, votre vie change. Les bienfaits affluent lorsque vous prenez pleinement conscience que la Conscience Divine est la Réalité invisible, la Puissance au travail derrière l’apparence extérieure de votre vie, actionnant les forces d’énergie intelligente qui manifestent ce dont vous avez besoin. Inutile de nier les apparences ou de vouer toute votre énergie mentale à tenter de résoudre une situation problématique.

Tout ce que vous avez à faire est de renoncer à votre volonté propre et de SAVOIR qu’au fur et à mesure que votre intellect limité cède, la Réalité Infinie prend le relais pour agencer votre vie d’une nouvelle manière, afin de vous sevrer de tous vos soutiens passés, d’apporter à votre esprit une nouvelle vision en vue d’un nouvel effort et de vous conduire dans de nouveaux domaines d’activité. Lorsque cela vous arrive, soyez prêt à « lâcher prise » totalement. » (Lettre 8)

« Avec mon aide, vous pouvez vivre dans deux dimensions : celle du monde physique, où réside votre corps qui vous apporte des expériences ; celle de la Conscience Christique, qui vous permet de transcender l’ego et de rayonner in situ des pensées et sentiments issus de cet état d’être que j’ai appelé le Royaume des Cieux. » (Lettre 6)

« Les hommes et les femmes peuvent vivre dans deux dimensions de l’existence sur votre planète : soit exclusivement au niveau des réflexes de l’ego (qui dirigent et induisent tous les phénomènes de l’expérience humaine quotidienne) soit en équilibre mental et émotionnel dans la Conscience Divine, alors que le corps vit encore sur le plan terrestre. » (Lettre 7)

« Vous habitez dans deux dimensions et personne ne peut passer au-delà de la dimension du « simple intellect » avant d’avoir satisfait aux pré-requis pour l’illumination spirituelle. Ils sont un véritable éveil spirituel, conduisent à un profond discernement quant aux activités de l’ego et de la personnalité, suivi de remords, de remords et encore de remords. C’est la SEULE VOIE.

Car le remords, à son tour, conduit au rejet de la dimension magnétique et émotionnelle de « rejet – attraction », que dans ses formes les plus virulentes, les humains appellent le péché. » (Lettre 8)

« Rappelez-vous que vous avez les bagages d’une vie entière dominée par l’ego à jeter et à dissoudre.

Quoi que vous sentiez ou compreniez pendant votre méditation, lorsque vous en sortez, attendez-vous à ressentir une différence dans votre vie. Rappelez-vous que l’attente est une forme de « conscience » et qu’en « vous attendant à » quelque chose, vous ouvrez à ce que vous attendez la voie par laquelle vous l’attirerez dans votre vécu, quel que soit ce dont vous avez besoin ou ce à quoi vous êtes confrontés. » (Lettre 8)

« Vous n’êtes pas victimes du destin. Vous êtes victimes de votre propre conscience créatrice, jusqu’au jour où vous voyez clairement que vous façonnez vous-mêmes entièrement votre conscience. Lorsque cette Vérité glorieuse poindra en vous, dans votre conscience, vous changerez l’orientation de votre vie et découvrirez enfin que vous pouvez travailler à devenir un Maître et atteindre la liberté totale dans la Conscience Divine. » (Lettre 9)

« Plus vous vous élèverez spirituellement, plus vous voudrez vous débarrasser de ces indésirables pulsions de l’ego. Vous les supporterez de plus en plus difficilement, vous prierez et aurez hâte d’en être soulagé. Vous constaterez, en vous tournant vers la Conscience Divine et en lui demandant ardemment Son Aide, combien vous serez soutenu. Vous vous libérerez des pensées et réactions indésirables et le rire vous viendra de plus en plus spontanément. Vos tensions disparaîtront, vos pensées s’allègeront, vos relations seront plus faciles, affectueuses et bienveillantes. Vous deviendrez plus conscient de la vie elle-même, de tout ce qu’elle peut vous offrir, vous montrer, vous faire vivre. Vous tirerez davantage de joie de plaisirs simples, serez moins blasé dans vos appétits, consommerez mois de nourriture, de divertissements. Vous vous sentirez plus heureux seul avec vous-même et finirez par vous réjouir en votre seule compagnie car la Conscience Divine infusera votre conscience humaine de Son propre État sublime de BIEN-ÊTRE. » (Lettre 9)

« Seuls l’Immobilité et le Silence absolus de votre conscience ouvriront les portes qui permettront à la Conscience Divine d’entrer dans votre esprit et c’est là ce que tout le monde devrait rechercher. » (Lettre 9)

« Les Lettres du Christ », trad. Ursule Mayor
Source : www.christsway.co.za/accueil

Progression individuelle